Le dimanche, ou en semaine, partez chiner en Wallonie

Exportez enExport PdfExport xls
0Résultats

La chine est un véritable sport national en Wallonie et les brocantes du dimanche sont le rendez-vous de curieux en tous genres, de chasseurs de trésors tous azimuts, et l’occasion de se retrouver ensemble pour boire une bière en se racontant les dernières nouvelles du village ou du quartier.

Petites et grandes brocantes pour tous

Véritables madeleine de Proust, ces  rencontres entre brocanteurs et fouineurs, nous ramènent dans les greniers de nos grands-parents et font briller nos yeux de mille souvenirs. Certaines brocantes sont célèbres et attirent de très nombreux visiteurs, surtout si le soleil est de la partie ! Les petites puces de Saint-Gilles sur les hauteurs de Liège, le marché aux puces de Welkenraedt, la petite Batte de Bomal, font partie de celles-là.
 
D’autres comme la Batte qui se déroule en bord de Meuse tous les dimanches matins à Liège a acquis ses lettres de noblesse bien au-delà de nos frontières depuis longtemps. Et si les liégeois viennent toujours y chercher leurs fruits et légumes, on y trouve bien d’autres marchandises. Tout à la fois marché et brocantes, la Batte vous offre pêle-mêle votre dîner, votre lecture du soir et de quoi vous refaire une garde-robe. Une ambiance unique qu’il faut avoir respiré au moins une fois dans sa vie.

Tout le plaisir de remplir son panier au marché local

Plus calme, les marchés locaux se déploient tous les jours de la semaine ou le week-end ici et là selon les régions : à Andenne, à Florennes, à Wavre, à Auvelais, à Soignies, et bien d’autres encore.
 
Si vous aimez les marchés thématiques, rendez-vous au marché fermier de Tournai, au marché 1900 de Marche-en-Famenne, à la journée des bouquinistes à Nivelles,  ou au marché fermier d’Orgeo.